mercredi 13 avril 2016

RENDEZ VOUS EN TERRE INCONNUE


Pour notre prochaine étape au Vietnam, je rêvais depuis longtemps de découvrir SAPA. Par la même occasion, j'avais envie d'un trip humain avec ma marmaille et mon Raymond: une rencontre comme celles vécues par Frédéric Lopez et ses invités lors de ses émissions "Rendez vous  en terre inconnue". 


D'ailleurs Fred, si tu me lis, je ne suis pas encore mondialement connue, enfin un peu quand même et je suis vraiment partante en tant qu'invitée pour ton show. Je suis prête à TOUT.


Revenons à notre trip. Sapa est une ville à la frontière sino-vietnamienne d'où partent de nombreuses randonnées en montagnes au milieu des rizières en terrasse où vivent les Hmongs. Les Hmongs sont une des minorités ethniques vivant dans la région. Ils vivent simplement et de façon traditionnelle. 



Magnifiques paysages des rizières en plateaux

J'ai donc contacter les SAPA SISTERS. Ne vous méprenez pas ce n'est pas un groupe.


Les Sapa Sisters sont une agence de tourisme locale gérée par des filles, enfants des Hmongs:  http://sapasisters.com/

Nous avons donc pris le train couchette pour le plus grand bonheur des enfants et le mien. J'étais toute excitée de retrouver l'ambiance post-Sports d'Hiver quand nous partions avec maman en train couchette... Que n'est ni. Rien à voir avec notre train couchette des années 70-80. Ici on est plus proche de l'Orient Express, Mesdames et Messieurs.
Pas de draps râpeux avec l'imprimé violet des la SNCF mais de jolies couettes bien molletonnées, des petites lampes toutes mignonnes pour chacun, un petit panier garni avec des friandises pour le déjeuner,  le luxe et surtout la joie pour les enfants de dormir dans le train. 


video

Chacun trouve sa place



Ici le luxe n'est pas flagrant 



Je vous rassure ce ne sont pas mes jambes

Attention le départ est de Hanoi dans la gare de Tran Quy Cap (Train station B, Gare "B") située à côté de la gare principale et dont l'entrée se trouve dans Pho Tran Quy Cap. Traversez les voies au Nord de la gare A, puis tournez à gauche



Je vous invite vivement à réserver votre billet avant. Plusieurs tarifs existent selon les trains. Les Sapa Sisters vous proposent de le faire la réservation sur leur site sans prendre de commission. Pour info, nous avons pris le train Livitran. Vous arrivez ensuite à la gare de Lai Cai. De là une navette vous emmène à Sapa en 2H de route. Attention aux personnes sujet à des maux de cœur en voiture, vous risquez de vivre 2H difficiles. 

J'en profite pour vous conseiller l'huile essentielle de menthe poivrée pour vous aider à passer le cap des routes difficiles et à toujours avoir dans votre valise surtout avec des enfants.


Quand vous arrivez à Sapa, l'agence des Sapa Sisters vous accueille pour un bon petit déjeuner et surtout une bonne douche avant de vous faire rencontrer votre guide.

Les Guides nous attendent



Centre de Sapa

Ville ultra touristique

Durant notre montée jusqu'à Sapa, je fus horrifiée de croiser une jeune femme à scooter avec sur son porte bagage un chien prêt à être cuisiner à la broche. Selon notre ami Léon, les vietnamiens mangent   du chien et je fais sûrement preuve de naïveté en vous relatant cet épisode. Les chiens sont un plat de fête et ils sont très souvent dégustés pendant la fête du Têt. Durant notre randonnée, nous avons en effet croiser de nombreux chiots élevés juste in time pour être à la bonne taille pour la fête du têt en janvier/février. Cet animal n'est absolument pas considéré comme un animal domestique. Je me garderai bien de juger ces pratiques même si j'en ai rien que d'y penser des hauts le cœur.

Ma rencontre tant attendue s'appelle Chi, cette jeune femme de 33 ans et maman de deux jeunes enfants va être notre guide pendant deux jours et c'est chez elle que nous serons accueillis pour la nuit.


Chi porte la tenue traditionnelle des femmes hmongs entièrement conçue par elle et sa maman. Tous les guides sont des femmes. Nous ferons avec elle 30 km sur 2 jours avec un dénivelé intense et surtout sous une chaleur tropicale malgré l'altitude.
Les montagnes HOANG LIEN surnommés les Alpes tonkinoises par les français entourent Sapa et comprennent le Fansipan qui culmine à 3143M.


Rencontres au détour des villages




Quelques gouttes ne nous font pas peur



Je suis parfois surprise de voir dans les villages que nous traversons de très jeunes enfants laissés sous la responsabilité d'autres moins jeunes certes mais de peu.


Scarlett ayant du mal à suivre la cadence et ronchonnant depuis quelques heures, Chi la prend sur son dos. Puis nous avons la surprise de voir apparaître au milieu de nulle part la sœur de Chi avec un bandeau pour pouvoir attacher Scarlett sur mon dos.



 A la fin de la journée, c'est la récompense extrême pour les enfants: Une cascade. Même si l'eau est un peu fraîche, les enfants sont heureux et ça se voit.





Chi nous guide à travers les montagnes jusqu'à son village avec beaucoup de bienveillance vis à vis de mes enfants et tant de discrétion aussi. Elle nous raconte que petite, elle était sur le dos de sa mère qui était guide elle-même et c'est de cette manière qu'elle a appris l'anglais. Le soir, nous rencontrons son mari qui s'est occupé du repas et des enfants. Chi est accueillie comme une reine par ses enfants. Nous partageons un délicieux dîner tous ensemble et les enfants en profitent pour lui poser toutes leurs questions sur les serpents. 




Ce moment si simple est magique. Cette femme me touche. Chez elle, il n'y a que l'essentiel pour vivre et c'est sûr le bonheur est là. Sans vouloir être philosophe, cette rencontre tant attendue sera chez moi déclencheur de multiples décisions. 


Le lendemain, nous repartons à travers les rizières vers Sapa en suivant une autre route. 

Tout le monde n'est pas forcément heureux de prendre la route












Retour à Sapa

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire